Alors que TikTok, l’application à la mode chez les jeunes, est menacée de disparaître aux États-Unis, Instagram déploie de son côté sa nouvelle fonctionnalité Reels dans 50 pays. Grâce à sa polyvalence, le réseau social appartenant à Facebook entend notamment séduire les adeptes de l’application chinoise.

La fonctionnalité Reels, un sérieux concurrent de TikTok ?

Lancée il y a quelques semaines en France, la nouvelle fonctionnalité Reels d’Instagram va désormais être déployée dans 50 pays, de l’Inde à l’Allemagne en passant par le Brésil, l’Australie, le Japon, l’Espagne, le Mexique ou les États-Unis.

Disponibles au sein d’un nouvel onglet sur l’application, les Reels sont un nouveau service dédié à la vidéo. Ils permettent à chaque utilisateur de concevoir de courts clips vidéo de 15 secondes agrémentés d’effets visuels, de transitions ou de musiques. Largement inspirés de l’application chinoise à succès TikTok, les Reels ont pour ambition d’être partagés au-delà des simples contacts d’un utilisateur. Selon un communiqué du réseau social, la fonctionnalité donnera « à chacun la chance de devenir un créateur sur Instagram et de toucher de nouveaux publics ».

Pour faire de cette nouvelle fonctionnalité un succès, Instagram compte s’appuyer sur les différents accords conclus avec des labels de musique et des éditeurs dans les 50 premiers pays déployés. Le réseau social entend ainsi offrir une pleine liberté créative à ses utilisateurs.

Faciles à utiliser, les Reels ont visiblement trouvé un premier public d’utilisateurs en France. Il suffit de parcourir l’onglet « Explorer » pour s’en apercevoir. L’avantage est qu’il n’est pas nécessaire de télécharger une application supplémentaire pour en profiter. Cela rend par conséquent la fonctionnalité extrêmement accessible. De même, les Reels sont parfaitement intégrés dans l’application et reprennent les codes déjà existants du réseau social.

Comme l’avait déjà fait Instagram avec les stories, fonctionnalité ressemblante en tout point à ce que propose Snapchat, les Reels sont donc un concurrent sérieux à TikTok. D’autant que de son côté, l’application chinoise est fortement remise en question outre-Atlantique.

Instagram format Reels

L’application TikTok menacée aux États-Unis, une aubaine pour les Reels

Le lancement des Reels d’Instagram dans 50 pays du monde entier intervient au moment même où son principal concurrent, le phénomène chinois TikTok, est menacé d’être banni par Donald Trump aux États-Unis.

Application favorite des 15-25 ans depuis son lancement en 2016, TikTok est en effet accusée par le gouvernement américain de servir d’outil d’espionnage au profit de la Chine. Pour continuer à prospérer aux États-Unis, TikTok n’a ainsi d’autre choix que de se laisser racheter par Microsoft.

Dans ce contexte tendu, les Reels d’Instagram ont donc une véritable carte à jouer. Mais plus largement, la nouvelle fonctionnalité de la plateforme appartenant à Facebook cible une tranche d’utilisateurs plus large. Les Reels ont ainsi pour ambition de conquérir les jeunes adeptes de TikTok inquiets des problèmes liés à la sécurité de leurs données personnelles, mais aussi de séduire un public plus âgé.

En intégrant les Reels, Instagram affiche l’ambition de centraliser en une seule et même application des fonctionnalités proposées par ses concurrents sous forme de produits uniques. Cette polyvalence devrait lui permettre de conquérir de nouvelles parts de marché à l’heure où TikTok doit faire face à d’importantes problématiques liées à la confidentialité.