Google et son DSP Display & Video 360 viennent offrir de nouvelles opportunités aux annonceurs qui souhaitent bénéficier d’un large éventail d’écrans pour leur campagne Digital-Out-Of-Home (DOOH). Découvrez les campagnes DOOH via le DSP de Google, Display & Video 360 !

La publicité extérieure digitale ou DOOH : kezako ? 

Avec la multiplication des points de contact, il est devenu vital pour les annonceurs d’apprendre à utiliser le potentiel des campagnes publicitaires cross-devices et comment les utiliser correctement. Parmi ces méthodes, on retrouve l’affichage numérique. Ce dernier offre l’opportunité de suivre le prospect en extérieur avec de meilleures performances qu’un affichage publicitaire traditionnel. L’objectif est de pouvoir susciter l’intérêt des consommateurs où qu’ils soient : au centre commercial, dans les magasins, à l’aéroport, dans la rue, etc.

La publicité extérieure digitale continue de se développer avec la possibilité de lancer des campagnes publicitaires pour les utilisateurs de Display & Video 360 sur les écrans extérieurs, comme dans les stades, les arrêts de bus, les ascenseurs.

Les avantages du DOOH via Display & Video 360

Display & Video 360 permet la diffusion de campagnes publicitaires digitales. Grâce à la combinaison des formats liés au Display & Video 360 et la programmatique, il est possible de présenter des campagnes publicitaires pertinentes au bon moment et au bon endroit. Plus précisément, les marketeurs peuvent toucher leur prospect sur n’importe quel écran quelle que soit sa taille. En outre, ce type de campagne à l’avantage d’être bien plus flexible que les campagnes traditionnelles. Vous pouvez arrêter, modifier ou ajuster vos campagnes à tout moment en quelques clics et ainsi optimiser rapidement et efficacement vos campagnes.

Ces campagnes peuvent être diffusées dans des zones géographiques précises ou être modifiées en fonction de la zone géographique, le moment de la journée et l’emplacement de l’écran, ce qu’une campagne traditionnelle peut difficilement faire. En outre, Display & Video 360 permet également d’ajouter des segments d’audience afin de déclencher l’achat publicitaire dès lors qu’une population précise et suffisamment large se trouve à proximité d’un panneau connecté ou d’un panneau cible.

Display & Video 360 - orixa-media

En tant que DSP (Demand Side Platform), Display & Video 360 permet l’accès à un large éventail d’écrans pour diffuser les campagnes de DOOH. Ainsi, l’outil est déjà partenaire avec d’autres SSP (places de marchés) comme Hivestack, Place Exchange, SSP, Vistar Media, etc. qui permettent un large accès aux Media Owners comme Clear Channel, JCDecaux, Intersection, Lamar et bien d’autres encore.

Comment fonctionnent les campagnes DOOH via Display & Video 360 ?

Les campagnes DOOH passant via Display & Video 360 ne sont pas personnalisées mais sont adressables. Cela ne les empêche pas d’être efficaces pour autant. En effet, bien que les campagnes DOOH n’utilisent pas d’identifiant, ni les données de localisation des utilisateurs, la programmatique fait appel à d’autres méthodes de ciblage qui respectent la vie privée des utilisateurs. Pour ce faire, on utilise l’emplacement de l’écran et l’heure de la journée. Un écran proche d’un restaurant pourra lancer une annonce sur son menu du midi à l’heure du déjeuner, par exemple, dans un rayon défini.

Et pour s’assurer de l’efficacité et de l’impact des campagnes, les partenaires fournissent à Display & Video 360 un outil qui permet d’estimer le nombre de personnes susceptibles d’avoir vu la publicité affichée (impressions). Ces éditeurs sont suivis par Display & Video 360 afin d’assurer la bonne utilisation des méthodes de mesure définies par les fournisseurs.

A titre d’exemple, ASOS, connu pour être l’un des détaillants de mode en ligne majeur dans le monde, a mené sa campagne DOOH avec Display & Video 360. Pour ce faire, ils ont sélectionné les panneaux dans des zones à forte fréquentation afin d’atteindre le plus de personnes possible. Cette démarche s’est faite à l’aide d’une carte puis en passant des accords avec les Media Owners. Résultats ? La marque a généré 22 millions d’impressions aux Etats-Unis et au Royaume-Unis, les pays où ils ont lancé leur campagne.

Suite à cela, ASOS s’est tourné vers JCDecaux afin d’évaluer l’impact de ses campagnes DOOH. Le détaillant s’est alors aperçu que sa notoriété a augmenté de 14 % et de 22 % dans les zones où les campagnes DOOH ont été effectuées.