Au travers de son programme Core Web Vitals annoncé récemment, Google affirme sa volonté d’intégrer l’expérience utilisateur dans ses critères SEO. Trois nouvelles métriques seront ainsi ajoutées à l’algorithme de ranking du moteur de recherche dans les prochains mois : le LCP, le FID et le CLS. Mais que se cache-t-il derrière ces nouveaux KPIs, et comment les prendre en compte pour améliorer votre positionnement dans les SERP ?

Les Core Web Vitals pour concilier SEO et UX

SEO (Search Engine Optimization) et UX (User eXperience) sont aujourd’hui deux éléments indissociables pour les professionnels désireux d’améliorer leur positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. À tel point que l’acronyme SXO, pour Search Experience Optimisation, est désormais largement adopté dans le monde du marketing digital.

Preuve de cette tendance naissante, Google a confirmé la mise en place prochaine de trois nouveaux indicateurs de performance liés à l’expérience d’utilisation dans son algorithme de positionnement. Connus sous le nom de Core Web Vitals, pour signaux web essentiels, ces critères auront pour objectif d’inciter les propriétaires de sites web à soigner l’UX proposée aux internautes.

LCP, FID et CLS sont donc les nouveaux termes en tête des to-do lists des équipes UX et des agences web.

Core Web Vitals : Indicateurs FID, FCP, CLS

Qu’est ce que le LCP, pour Largest Contentful Paint ?

Le LCP, pour Largest Contentful Paint, est un indicateur dont le rôle est de mesurer la vitesse de chargement des pages d’un site internet. Concrètement, le LCP contrôle le temps que met le plus grand élément de contenu visible de la page à s’afficher, qu’il s’agisse d’une image, d’une vidéo ou d’un simple texte.

Sur chacune de vos pages, un LCP optimisé doit avoir une durée inférieur à 2,5 secondes. Jusqu’à 4 secondes, Google considère votre page comme moyennement efficace. Au-delà, le LCP est estimé comme médiocre et peut donc avoir des conséquences négatives sur votre référencement naturel. Mais quel est l’intérêt pour Google de mesurer le Largest Contentful Paint ?

Lorsque la page d’un site web propose un temps de chargement supérieur à 5 secondes, Google estime que la moitié des mobinautes environ ne fait pas l’effort d’attendre l’affichage final. La firme de Mountain View estime donc logiquement qu’elle ne rend pas le service attendu par l’utilisateur. Par conséquent, le site en question risque de perdre de précieuses places dans les résultats de recherche.

Qu’est ce que le FID, pour First Input Delay ?

De son côté, le FID (First Input Delay) est un KPI en lien avec l’interactivité des pages. Son objectif est de mesurer le temps de réaction d’un site web lorsqu’un internaute clique sur un bouton, un lien ou un élément du menu. Le moteur de recherche le plus utilisé à travers le monde considère en effet qu’un FID supérieur à 100 millisecondes est néfaste pour l’expérience de ses utilisateurs. Si le délai entre l’interaction de l’internaute et la réponse de son navigateur web est trop important, cela risque d’impacter directement le taux de conversion.

En tant que propriétaire d’un site, vous avez par conséquent tout intérêt à vous assurer que ce First Input Delay soit inférieur au seuil pris en compte par Google, sous peine de voir là encore vos pages reculer dans les SERP.

Vous souhaitez faire un audit de votre site web ? contactez nous !

Qu’est ce que le CLS, pour Cumulative Layout Shift ?

Le dernier Core Web Vital est le CLS, ou Cumulative Layout Shift. Il vise quant à lui à vérifier la stabilité visuelle d’une page durant son temps de chargement à l’aide d’un algorithme complexe. En effet, il peut être extrêmement frustrant pour un internaute de subir des changements de mise en page inappropriés durant la phase de chargement.

Concrètement, les robots de Google attribuent à chaque page visitée un score CLS compris entre 0 et 1. Obtenir un score proche de 0, idéalement inférieur à 0,1, devrait vous permettre d’optimiser efficacement votre SEO.

Comment connaitre la valeur de ces signaux web essentiels pour votre site ?

Pour connaitre la valeur de ces nouveaux indicateurs LCP, FID et CLS, rendez-vous sur le site PageSpead Insights : https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/

Core Web Vitals sur PageSpeed : LCP, FID, CLS

Des indicateurs à prendre en compte dès maintenant dans votre stratégie SEO

Si la mise en oeuvre de ces signaux par Google ne devrait intervenir que courant 2021, il convient de s’en préoccuper dès à présent. Dans un premier temps, l’outil PageSpeed Insights fourni gratuitement par le moteur de recherche vous offrira la possibilité de connaître vos performances en quelques secondes.

Ce diagnostic précis doit ainsi être le point de départ de votre réflexion. En plus des scores pour chacun des trois signaux web essentiels, PageSpeed Insights mettra à votre disposition des conseils pour les perfectionner.

Bien entendu, la qualité des contenus proposés à vos visiteurs restera le critère principal de classement des pages pour Google. Il en va de même pour les backlinks. Mais face à des contenus toujours plus précis, il se pourrait bien que l’expérience utilisateur devienne à terme un véritable élément de différenciation, et donc de génération de trafic.

En d’autres termes, à contenu équivalent, ce sont les pages proposant la meilleure UX qui seront valorisées en haut des résultats à une requête. En ce sens, soigner ses Core Web Vitals peut rapidement devenir un véritable avantage concurrentiel. D’autant qu’il est fort probable que Google renforce dans les années à venir sa volonté d’intégrer l’expérience utilisateur dans son algorithme de classement.

En s’appuyant sur différentes études, Google estime donc que la qualité de l’UX proposée par les sites valorisés lors d’une requête joue un rôle essentiel dans la satisfaction des internautes. Au travers des Core Web Vitals, la firme américaine a donc fait le choix d’intégrer dans son processus de classement trois nouveaux facteurs d’expérience utilisateur. En l’annonçant près d’un an avant sa mise en oeuvre, Google offre à chacun la possibilité d’agir en connaissance de cause.